! Festival de sandres à Mequinenza !

Bonjour à toutes et à tous !

Suite à un guidage très fructueux rempli d’émotions , de chaleur et de poissons bien sur ; je me devais de vous faire part d’un petit report sur notre expédition.

En effet, j’embarque mon client Damien pour son premier périple de pêche à Mequinenza . Dès les premiers contacts, je me rends vite compte qu’il s’agit d’un pêcheur confirmé exerçant en rivière sur brochets, perches et chevesnes. C’est donc une toute nouvelle aventure pour lui et je pense qu’il était loin de savoir ce qui l’attendait…

Dès notre arrivée, le bateau glissa à l’eau manière de prendre la température. Nous voilà partis au contact des premières infos sur la pêche du moment dans ces 8000 ha d’eau que baigne la mer d’Aragon ! En gros, une aiguille dans une botte de foin mais un guide se doit d’analyser au plus vite la situation grâce à divers moyens de repérage. Je me focalise aussi sur les bases que Damien doit acquérir sur cette première étape de découverte de la pêche du Sandre. La pêche en linéaire s’avère être productive et Damien prend ses premiers poissons avec quelques  sandrillons et perches, les rares que l’on est trouvées en pêchant le sandre:

20140405_1720162014-04-14 20.51.09

Il finira par battre son record sandre avec ce poisson. Je l’avais averti qu’il n’aurait pas de mal mais ça fait toujours quelques chose de battre un record perso d’autant plus qu’il débute en la matière, bien joué Damien !

Premier sandre Mequinenza

  

Les poissons nous accueillent petit à petit, mais surement:

20140405_182857

 Les sandres semblent avoir fini leur reproduction car les mâles n’ont plus de semence. Ils sont reconnaissables à leur robe noirâtre et bleuté, qu’ils conservent un moment après cette période de repro (pouvant aller jusqu’à plus d’un mois)

20140405_191023

 Au passage, je teste un nouveau leurre à base de plumes que j’ai confectionné avec mon ami « Vince cover » ! Hé ouiii ça marche aussi sur zander…

 

Je suis content de trouver des poissons en bordure car cela rend les choses plus faciles pour un novice du sandre avec une meilleure maitrise de la ligne ,des touches plus faciles à percevoir dans peu de profondeur et des combats un peu plus sympas.

Ce sont 26 poissons qui seront venus au bateau pour cet après midi là et ma plus grande satisfaction est de constater que Damien s’est bien familiarisé sur la technique du sandre en linéaire! C’est prometteur pour les jours suivants..

Le lendemain, nous retournons sur le même secteur (à quelques kilomètres près) qui a l’air bien propice et tentons de confirmer :

Damien attaque fort « d’entrée de game » avec quelques sandres enchainés rapidement dont ce beau poisson qui explose à nouveau son record ( 2fois en 2j ! on ne l’arrête plus..)

 

20140406_114237

Des poissons qui se battent bien (plus qu’en France) pour notre plus grand plaisir:

20140406_14001620140406_191452

Dans l’après midi, la pêche devient plus dure et très technique comme si les poissons avaient ralenti leur activité. Nous changeons donc quelques paramètres mais Damien semble avoir perdu le coup. Il prend moins de touches et le peu furent décrochés. Il s’est passé un truc que je n’explique pas encore pourtant j’avais vraiment l’impression que nous pêchions pareil (même animation, TP , leurre etc). Je n’ai surement pas su lui expliquer le petit détail ou autre qui fait que je prenais la touche et pas lui. Franchement , ça se jouer à rien et ça me travaille encore bref..

Pour la petite anecdote, Damien me décroche quand même un big bass sur un jump monstrueux (de quoi le frustrer encore plus lol)

20140406_200851

20140406_184934

 Petit bilan au soir où nous prendrons le même nombre de fishs que la veille, c’est à dire 26. La pêche a légèrement changée et c’est sans doute ça qui a du déstabiliser Damien. Il faut savoir que ça peut arriver à tout le monde d’avoir un moment de vide sans rien n’y comprendre. C’est la pêche, mais ce qu’il faut c’est ne pas baisser les bras et bien croire à ce que l’on fait ! Après un petit débrif et une bonne nuit , nous voilà repartit de plus belle..

 Changement de décor, nous allons sur Riba Roja pour varier les plaisirs et surtout voir ce qu’il s’y passe:

IMG_3195

Je suis aux anges, Damien retrouve « la pêche »..et se permet même de me faire une démo de linéaire light dans les herbiers. Une pêche assez subtile car un autre paramètre vient perturber la dérive du bateau et de la ligne, c’est le courant ! En effet, nous sommes à 300m du barrage de Mequinenza et il y a toujours un courant plus ou moins soutenu même lorsque les vannes sont fermées. Prendre des sandres dans le courant c’est quand même un luxe…

1000002144

3 fois en 3j qui dit mieux : ! newwwwww record ! ..71 cm.. Un client assez impressionnant, capable du pire comme du meilleur lol mais qui a surtout su réagir au contexte actuel et s’adapter à cette pêche. Il enchaine plusieurs poissons sur place alors que les autres bateaux prennent le soleil..ça c’est bon !

IMG_5677

Nous trouvons aussi de petits silures jusqu’à 1m venu se faufiler dans les herbiers, bien appréciables avec de bons combats dans le jus !

1000002154

Petite parenthèse et à bons entendeur car je repense à cette scène mémorable (et Damien s’en souviendra longtemps mdr),

Il est juste dommage de voir des petits grappilleurs (en plus encadrés par un guide) se rapprocher de mon bateau notamment sur des postes clés jusqu’à venir nous pêcher dessus car nous faisions du poisson. Malgré multiples avertissements à l’amiable, je me vois contraint de leur jeter le leurre dessus mais sans succès, incroyable. Puis en parlant au guide directement que je ne citerais pas.., ils finirent par partir !!!              Sauf qu’on a juste manqué l’euphorie du « hot spot » pendant la meilleure demi heure, las boulas ! Il faut le vivre ça..

Seulement 18 sandres et 2 silures au compteur aujourd’hui mais beaucoup de vent a rendu les spots difficiles à pêcher en linéaire .               Cependant, une anecdote remarquable avec ces « morts de faim »..et une autre un peu plus sympathique avec un silure de 70 qui suivait jusqu’au boat un sandre de 65 que Damien ramené . Magnifique , tout cela dans l’eau claire yesss, plus par curiosité plus que par prédation je pense.

 

Retour au lac du haut sur un autre secteur de la mer d’Aragon…

IMG_8468

Il faut parfois sortir le texan pour faire la diff et c’est pas Damien qui dira le contraire :

20140408_113501

ça n’a pas changé il faut les gratter ces fishs en étant patient et très concentré car les touches sont électriques sur des animations très minimalistes..

 

IMG_5350

Ils sont bien là, c’est blindé mais il faut leur passer comme il faut en variant les coloris pour déclencher régulièrement les attaques..

IMG_1024

Ce sont des jolis fishs et que nous avons rien que pour nous aujourd’hui hihihihi..

IMG_234620140408_110234

1000002213

IMG_0389

Le coup du soir fut intense avec de nombreux doublés qui nous ont fait scorer le compteur !

IMG_8229

IMG_0310

Damien a vraiment compris la subtilité du sandre en linéaire et fera à lui seul 21 sandres et une perche. Ya rien là?!

L’écoute, la persévérance, l’expérience et l’amour pour la pêche auront porté leur fruits , c’est tout bénéf !

Cette journée marque un nouveau tournant pour Damien dans sa vision de la pêche du sandre.

 

Retour sur Riba Roja mais vers un nouveau secteur , l’aval du lac !

Direction Fayon..

En mettant à l’eau, nous sommes accueillis par un bass de 55 ! Frein à main enclenché, on ne bouge plus chaque mouvement est minimisé et je laisse Damien le tenter en weightless (leurre non plombé, descendant le plus naturellement possible) en se cachant derrière un arbre. Résultat: le bass nous a gentiment souhaité une bonne journée avec un refus magistral tête haute en partant au ralenti..rhaaaaa, dommage un des rares black que nous avons vu du séjour.

Peu après le bateau à l’eau, ,nous tombons sur une zone de fraie de sandres dans une eau cristalline où il ne restait plus que les mâles qui protégés les œufs. J’en profite pour expliquer le topo à Damien . C’est la première fois que je voyais ça en live dans 50cm à 1m d’eau à vue. C’est génial, un régal pour les yeux ! C’est impressionnant de voir comme ils ont gratté circulairement le substrat pour faire apparaître les graviers propres sur lesquels la femelle a déposé les ovocytes que le mâle dominant est venu ensuite fécondé pour devenir des oeufs de zanders. C’est marrant, leur réaction sur les leurres est différentes suivant l’animation , quel spectacle !  C’est pas tous les jours que tu vois ça. Nous ne les dérangeons pas plus longtemps en espérant que les autres font pareil même si nous avons vu des frayères désertes qui portent à confusions..(on la voit pas la guardia là)

Peu de temps après, nous aperçevons un silure correct qui dormait sous un tronc immergé ! Je dis à Damien de le tentait et en insistant devant sa tête, il me le déclenche!!! Poawww, aspiration de fou en live et ziiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii il nous laisse voir son flanc et il va se décroché en prenant appui au tronc, génial bon trip on l’aura vu..

Quatre heures après, voilà le seul fish que nous avons fait depuis:

20140409_165515

Oui là je suis à la limite du KO , je me demande ce qu’il se passe dans cette eau et profite de cette occaz pour montrer la verticale à Damien et me dit peut être que ça peut les déclencher.. Il fera son premier sandre en verti, bien cool mais ça n’avance pas le « schmilblick » . On n’ est toujours pas dans la pêche !

Nous avons que 6 poissons et la fin de journée approche à grand pas…il me faut réagir et décide donc de retourner sur une bonne zone, certes harcelée ce matin par de nombreux bateaux mais qui devraient avoir déserté à cette heure là. J’espère qu’ils n’auront pas tout pris (ahahahah..)

Une touche par ci , une touche par là rhaaa je suis pas satisfait lorsque Damien a une inspiration, « Romain tu veux pas essayer de te rapprocher des roseaux un peu « , « ouai..ouai.. » lol  C’était Damien « le messi », nous enchainerons des touches à la pelles pour 18 sandres en 1h dont ce très beau fish:

20140409_19551120140409_195937

Ouff, la pêche est sauvée et en plus un gros poisson à la clé ! viva espanaaaaaa !

Pour la dernière journée, je décide de mettre à l’eau sur une mise à l’eau « sauvage(s) » (qui porte bien son nom..hein Damien! tu t’en souviendra..mdr)

Bref, après quelques petites péripéties de rires et de peur, nous voilà enfin sur l’eau à 11h ! oui 11h.. certains ont fini leur pêche , nous on arrive. Après tout, on est intégré aux traditions là bas, à l’heure espagnole.

Après quelques premiers spots peu productifs, j’arrive sur une pointe, la pointe, THE POINTE envahies de sandres qui n’attendent que nos leurres..

IMG_65051000002188

Nous enchainons des doublés tant qu’on peut puis ça se calme et décidons de changer de spots (avec derrière la tête la petite idée d’y retourner ensuite)

IMG_1657

Quelques autres fishs pour moi mais Damien a déconnecté ! Je sens qu’il veut retourner sur « the pointe » mdr allez on y va…

IMG_1063

Pim .. Pam.. Poummm c’est repartit pour une agression générale ! Quel bonheur cette pêche..dur de faire les comptes en notant les fishs sur le carnet tellement ça tape , le bateau vibre de ferrages dans tous les sens..il y a de l’eau partout , du mucus sur les fringues, des leurres explosés bref c’est ça qu’on veut voir ! ça dure une bonne heure encore puis il est temps de partir pour se rapprocher de la « mise à l’eau »

Dans la demi journée, ce sont pas moins de 62 sandres qui nous ont rendus visite. On s’est vraiment régalé en peu de temps ..

Damien enchaine les records avec aujourd’hui record nombre pour 31 fishs ! Il égale même le guide avec 31fishs aussi , grosse perf lol!

Petite confidence, je me souviens avoir enclenché un ferrage au contact du drap cette nuit là..

Il était déjà temps de rentrer chez nous car malheureusement on est pas d’ici (enfin moi un peu..) quoique nous ne pouvions pas partir comme des sauvages donc petit tour sur Riba Roja:

20140411_094744Sandrocodile , un fish venu d’ailleurs à la dentition hors norme, il n’y a qu’à Mequi que tu vois ça, à manipuler avec précaution !

20140411_115007Des gros poissons qui disent au revoir , ça j’aime !

20140411_094338

Les pieds dans l’eau , « friooooo » mais au moins ça rafraichit car on prend du 40 deg au soleil quand même .

On peut aussi noter les écarts de température d’eau entre les 2 lacs notamment sur le grand lac où l’eau est montée jusqu’à 22 et sous le barrage de celui ci où l’on a à peine 13deg, c’est dingue! mais les fishs tapent mieux sur le grand lac quand même, un peu normal .

Par contre , un peu plus bas sur Riba Roja, Damien nous sort une lame juste avant de partir et se fait arracher la canne!

Il nous déclenche les poissons aux durs alors qu’il n’y ont pas répondus du séjour.. C’était la surprise quotidienne de Damien..j’adore ! Je prends…

20140411_140806

20140411_144700

Le temps d’envoyer un lipless, il faut réellement rentrer là c’est plus que « leurre ».. et les poissons tapent aux durs ! rhhh On leur dit à la prochaine et surtout Merci de leur coopération car au total le carnet affiche 216 poissons pour 187 sandres, c’est « BONNAR » comme dirait mon cher client et ami Damien !

Je tenais particulièrement à lui dédier ce petit report car il le mérite vraiment et a su s’adapter au mieux à cette pêche linéaire très complexe d’autant plus pour un novice du sandre. Je n’en reviens pas mais comme quoi tout est possible et le score parle de lui même..cela reflète aussi cette symbiose qui s’est installée dans le bateau pour ma plus grande satisfaction.

Au delà de la pêche à proprement dite, j’ai pris un plaisir fou avec lui lors de ce guidage. Il m’a beaucoup appris de part son expérience, sa modestie, son savoir vivre et j’en passe..

Un séjour très enrichissant des deux cotés je pense avec une dose de fishs impressionnante, de la bonne humeur, des délires, des anecdotes et du partage ! C’est aussi ça Profishing-concept.

A très vite Damien-

Merci à vous tous de m’avoir lu

Bien Halieutiquement, Romain